Vos expériences

A LA DÉCOUVERTE DES OURS ET DES LYNX

LE PARC ANIMALIER

Situé sur le secteur du Pla Del Mir, le parc est un lieu de découverte, il occupe une portion de 37 hectares de forêt de pins à 1800m d’altitude.
2 circuits possible, l’un de 3500 mètres et l’autre de 1500 mètres permettent de découvrir la faune et la flore du parc et de partir à la rencontre d'animaux, issus de différentes espèces, vivant en semi-liberté dans un espace naturel.

C'est dans ce cadre tout à fait naturel que sont présentés les animaux pyrénéens actuels, vivant depuis toujours dans nos montagnes tels l'isard et le sanglier, et ceux qui ont fuis les versants français comme le bouquetin et le loup. 

Les espèces en voie de raréfaction voire de disparition comme l'ours, celles à jamais disparues du sol pyrénéen tels le bison et le renne, sont bien à leur place dans ce parc du Capcir.

Les herbivores, grands ou petits, disparus au cours des siècles comme les cerfs, chevreuils, daims, mouflons, marmottes, et réintroduits à nouveau dans nos massifs, sont là très à leur aise.

Il suffit d'être patient et passionné pour observer cette faune montagnarde qui depuis des siècles fût sans cesse mêlée à l'histoire des hommes. L'art rupestre préhistorique des grottes pyrénéennes est le témoignage de ce long parcours commun qui aujourd'hui encore se poursuit à travers la chasse, l'élevage, les loisirs et l'art.

Le Loup 

Tout aussi mythique que l’ours, il est hélas poursuivi par de fausses légendes de cruauté et de terreur, ce qui lui a valu d’être presque exterminé.

L’Ours Brun :
Animal mythique des Pyrénées, objet de légendes, fondement de traditions, qui a donné son nom à bien des lieux de notre montagne.

Le Chevreuil :
Bien plus petit que le cerf, armé de bois modestes mais beaucoup plus présent en forêt, c’est un hôte vif et élégant de la moyenne montagne.

Le Sanglier :
« La bête noire », animal sédentaire de nos forêts, il vit en « compagnie ». Actif la nuit, il aime l’eau et se vautre dans la boue. Il fouille les sols les plus durs grâce à son boutoir pour détecter sa nourriture.

Le Bouquetin :
Ce magnifique animal aux grandes cornes en sabre a disparu de nos Pyrénées au début du siècle. Espèce très protégée en France, il vit sur les versants escarpés grâce à son agilité extraordinaire.

Le Cerf :
C’est le plus grand et le plus beau mammifère de la famille des cervidés. Noble et majestueux, il est le « seigneur » de nos forêts.

L’Isard :
C’est l’animal noble et symbolique des Pyrénées dont l’élégante silhouette aux fines cornes se détachant sur une crête laisse rêveur.

Le Bison :
Le plus grand animal du Parc et des Pyrénées. Très lié à la vie de nos ancêtres préhistoriques, sa silhouette, gravée ou peinte, figure dans les grottes des Pyrénées.

Le Renne :
Disparu depuis des millénaires de notre région, le Renne était lui aussi associé à la vie de nos précurseurs préhistoriques.

Le Daim :
Cervidé intermédiaire entre le Cerf et le Chevreuil, le Daim est un animal rustique.

La Marmotte :
Disparue il y a 10 000 ans puis réintroduite en 1960, entièrement libre dans le Parc, elle n’est visible qu’au printemps car elle hiberne de novembre à avril. Vivant en colonie, elle est la sentinelle de nos montagnes sifflant à l’approche du moindre danger.

Le Bouquetin :
Ce magnifique animal aux grandes cornes en sabre a disparu de nos Pyrénées au début du siècle. Espèce très protégée en France, il vit sur les versants escarpés grâce à son agilité extraordinaire.

LES DERNIERS ARRIVANTS

Le lynx: 
Parmi les félins, les lynx sont aisément reconnaissables à leur face ornée de favoris, à leurs oreilles triangulaires surmontées d'une touffe de poils noirs, et à leur corps doté d'une courte queue et de longues pattes.

 

 

Ouvert toute l'année, ce parc permet aux visiteurs de se familiariser avec les grands animaux sauvages des Pyrénées.