Histoire du Capcir

Le mot Capcir trouverait son origine dans le terme de “caput circii” signifiant tête de cers. Le cers étant le vent du nord, la tramontane. Le Capcir serait donc le pays qui fait face au vent du nord. Ce nom aurait pu lui être donné par les habitants du Conflent ou de la Cerdagne, voisins des Capcinois, qui n’ont jamais cessé de considérer le Capcir comme le pays froid par excellence. On surnomme ce coin «la petite Sibérie d’Europe» !

Situé à la limite nord du département des Pyrénées Orientales, le Capcir est le plateau cultivé le plus haut d’Europe. Orienté Nord Sud, le plateau constitue une zone géographique où le climat diffère des autres vallées et plateaux voisins

Constituant le point culminant de la haute Vallée de l’Aude, le plateau est dominé par les majestueux pics du Péric (2820m) et des Madres. Situé sur l’antique tracé de la Via Francisca Superior reliant Alet à Llivia, le Capcir a représenté une zone limitrophe entre deux anciens comtés, Cerdagne et Carcassonne, mais également entre deux pays, la France et l’Espagne jusqu’au Traité des Pyrénées en 1659.

  • chateau les angles capcir