La Descente

Parfois appelée « Downhill » et notée « DH », cette pratique consiste à descendre des pistes spécialement tracées pour le VTT.

De par la nécessité de disposer de pistes en descente avec des remontées mécaniques, la descente est surtout pratiquée dans les stations de montagne.

Grâce à l’évolution combinée de l’offre des stations et du matériel, le VTT de descente est aujourd’hui accessible à un large public. La pratique de cette discipline s’apparente aujourd’hui à celle du ski alpin.

  • Bike Park Les Angles VTT Descente
  • VTT descente montée Télécabine
  • Bike Park Les Angles VTT Descente
  • Bike Park Les Angles VTT Descente
  • Bike Park Les Angles VTT Descente
  • Bike Park Les Angles VTT Descente
  • Bike Park Les Angles VTT Descente
  • Bike Park Les Angles VTT Descente

De plus en plus, les stations aménagent des itinéraires de descente spécifiques, le plus souvent en terre et comportant de nombreux virages en épingles pour les pilotes plus chevronnés. Ces pistes sont balisées suivant le même code couleur que le ski alpin : vertes pour les débutants, bleues pour les vététistes débrouillés, rouges pour les confirmés et noires pour les experts. Sur certaines de ces pistes, il n’est pas rare de trouver quelques petits sauts et autres passerelles en bois qui rendent la descente encore plus ludique.

Les VTT de descente sont spécialement conçus pour cette discipline, avec des suspensions à grand débattement, des freins puissants et une géométrie ramassée. Ces caractéristiques les rendent uniquement utilisables dans cette discipline.

L’amélioration du matériel a joué aussi un rôle prépondérant dans la démocratisation du VTT de descente. Terminées les vibrations dans les bras au moindre petit caillou rencontré ! Ces vélos permettant d’aller nettement plus vite qu’avec un vélo rigide. Il est toutefois indispensable d'être bien protégé en cas de chute : casque, coudières, genouillères, protèges-poignets et protection dorsales achèvent la panoplie du parfait descendeur.

La descente est une pratique reconnue en compétition par l'Union Cycliste Internationale (UCI). Les championnats du monde de descente ont lieu chaque année.